Snowbirds : 5 astuces pour s’installer aux États-Unis tout un hiver sans vider votre portefeuille

Si vous aussi cherchez à échapper à l’hiver québécois, ça se peut que vous considériez...

Par:
soNomad
Facebook LogoTwitter LogoLinkedin Logo
Icon Link
Assurance voyage pour les Étas-Unis

Si vous aussi cherchez à échapper à l’hiver québécois, ça se peut que vous considériez de vous envoler vers une région ensoleillée des États-Unis. Des milliers de retraités snowbirds le font déjà chaque année. Maintenant que la lumière se fait de plus en plus rare, et que la température se rafraîchit, il est toujours temps de planifier votre voyage pour passer l’hiver aux États-Unis!

Gardez en tête que le taux de change n’est toutefois pas en votre faveur. Il fut un temps où le dollar canadien valait autant que l’américain, mais ce n’est malheureusement plus le cas. Il est donc important que vous prépariez un budget avant de traverser la frontière, pour partir en ayant l’esprit tranquille.

Ces cinq astuces vous aideront à profiter de votre séjour aux États-Unis sans vider votre portefeuille.

1. Choix de destination

Il n’est pas toujours évident de choisir le meilleur endroit pour passer l’hiver. Pour cette raison, il est conseillé de prendre le temps de comparer différentes régions en y séjournant pendant quelques jours. Cela vous permettra d’avoir une idée du coût de la vie, des services et des activités disponibles, ainsi que du climat de chaque région. L’Arizona, la Californie, le Texas et la Floride sont les états les plus prisés par les Canadiens qui migrent aux États-Unis durant l’hiver, mais il y a de nombreuses autres destinations tout aussi ensoleillées et moins touristiques.

Certaines villes américaines offrent même des formules intéressantes en dollars canadiens pour encourager les Canadiens à venir chaque année. C’est le cas de Scottsdale en Arizona, dont l’objectif est d’attirer les visiteurs malgré le taux de change désavantageux.

2. Compte bancaire et carte de crédit

Vous avez trois alternatives pour échanger vos devises en vue de votre voyage. Vous pouvez soit acheter des dollars américains avant de quitter le Canada, soit faire des retraits une fois arrivé aux États-Unis, soit faire tous vos achats là-bas avec votre carte de crédit.

Cette dernière option est souvent la plus avantageuse, et ce, malgré les frais de transaction de 2 ou 3 % qui sont typiquement facturés par les compagnies de cartes de crédit.

Sachez que vous pouvez aussi demander à votre banque de vous fournir une carte de crédit en dollars US. De plus, certaines institutions canadiennes ont des succursales de l’autre côté de la frontière, ce qui vous permet d’ouvrir directement un compte en devise américaine pour ne pas avoir à payer les frais transactionnels sur place. Certaines banques offrent aussi la possibilité de transférer des fonds gratuitement entre votre compte au Canada et celui aux États-Unis.

3. Logement

Le logement est habituellement la partie la plus conséquente de votre budget, que vous achetiez une maison secondaire, que vous louiez un appartement, ou que vous choisissiez plutôt d’investir dans un véhicule récréatif. Bien qu’elle ne convienne pas nécessairement à tout le monde, cette dernière option a l’avantage de vous offrir une grande autonomie pendant votre voyage. Les véhicules récréatifs vous permettent effectivement de visiter librement un pays, sans vous préoccuper de gérer une propriété, ou même de devoir payer un loyer.

S’il s’agit de la première fois que vous vous aventurez de l’autre côté de la frontière, la location d’un condo peut être l’option la plus intéressante. Cela vous laisserait le temps d’explorer différentes régions américaines et de décider si vous aimeriez investir dans une maison de vacances.

Le prix de location est déterminé en fonction de l’endroit où est située la résidence, de sa superficie et des services disponibles. L’avantage de louer une résidence plutôt que de l’acheter est que cela vous permet d’économiser sur les frais d’assurances, les taxes et toute autre dépense reliée au maintien de la propriété. En d’autres mots, en étant locataire, vous n’avez à vous soucier de rien au niveau du logement pendant votre séjour aux États-Unis.

L’idéal est que vous réserviez la même maison de vacances chaque année en vous prenant assez à l’avance, pour que vous puissiez vous sentir chez vous. Les sites Web suivants sont de bons points de départ pour réserver des maisons de vacances :

● Airbnb  

● TripAdvisor (Vacation Rentals)

● VRBO (Vacation Rentals by Owner)

4. Moyen de transport

Pour vous rendre aux États-Unis, vous pouvez prendre l’avion, ou même la voiture. Vous avez toutefois plus de chances d’économiser de l’argent en prenant la route, puisque l’essence est souvent moins dispendieuse du côté de nos voisins américains, par rapport au Canada. De plus, une voiture vous permettra de vous déplacer plus librement sur place. Avant de choisir cette option de transport, il est toutefois important de prendre en compte les points suivants :

● Vérifiez toujours intégralement votre voiture avant de prendre la route.

● Pensez à appeler votre compagnie d’assurance voiture pour vérifier si vous êtes couverts à l’étranger.

● Assurez-vous que votre permis de conduire est encore valide, et que tout est en ordre au niveau de l’assistance routière, de l’immatriculation de votre voiture et de votre assurance.

● Prévoyez de l’argent pour les frais additionnels, comme pour les aires de repos, les péages, les vignettes (selon le logement réservé), les stationnements, ou encore un permis de conduire international.

Il est de plus en plus possible de trouver des bons plans pour se rendre dans les coins ensoleillés des États-Unis, notamment grâce aux rabais en ligne et aux vols low cost. Une bonne astuce est de choisir des vols partant d’aéroports américains à proximité de la frontière canadienne, comme Burlington, si vous souhaitez vous rendre en Floride. Cela s’avère souvent moins dispendieux comparativement aux départs de Montréal ou d’Ottawa.

N’oubliez pas aussi de prévoir un budget pour louer une voiture ou pour pouvoir vous acheter une carte de transports en commun une fois arrivés sur place.

5. Assurance voyage

Même si vous êtes en santé ou que vous ne voyagez que pour une courte période, il est primordial que vous preniez une assurance voyage si vous comptez passer du temps aux États-Unis. En effet, les soins médicaux sont connus pour être beaucoup plus chers de l’autre côté de la frontière. Le moindre pépin pourrait ainsi finir par vous coûter une fortune et affecter négativement vos finances, c’est pourquoi il est important de se protéger contre tout risque.

Penser à contacter votre assureur dès que vos plans de voyage prennent forme, pour profiter de votre escapade hivernale en toute tranquillité. Celui-ci vous aidera à trouver le régime d'assurance qui répondra le mieux à vos besoins, en fonction de votre historique médical, et de la longueur de votre séjour. Si vous avez des questions sur les assurances de voyage pour les retraités, contactez un agent de soNomad pour discuter de la meilleure solution pour vous.

Êtes-vous prêt à faire le saut pour l’hiver?

Les snowbirds québécois se font de plus en plus nombreux chaque année. Si vous aussi souhaitez adopter ce mode de vie, il est important que vous vous prépariez à l’avance et que vous prévoyiez un budget pour profiter pleinement de votre séjour au soleil. Notez également que si vous souhaitez économiser davantage, vous pouvez toujours passer l’hiver en Amérique centrale ou en Amérique latine, où plage et soleil riment aussi avec coût de la vie moins cher. Le Panama, le Costa Rica ou encore le Mexique sont parmi les destinations les plus populaires pour échapper au grand froid canadien tout en économisant.