Vous déménagez à l’étranger ? 5 conseils pour réussir son expatriation

Quand vous décidez de partir en voyage, ce n’est pas la même démarche que lorsque vous décidez...

Par:
soNomad
Facebook LogoTwitter LogoLinkedin Logo
Icon Link
Assurance voyage pour expatriés

Quand vous décidez de partir en voyage, ce n’est pas la même démarche que lorsque vous décidez d’aller vivre à l’étranger. Quand vous faites du tourisme, vous ne voyez qu’une petite partie de ce qu’il y a à faire dans le pays de destination. Puisque votre temps est limité, vous ne pouvez que vous en tenir aux points d’intérêt principaux et aux musées et restaurants incontournables.

Par contre, quand vous déménagez dans un nouveau pays, c’est toute une autre histoire. Que ce soit pour vos études, pour un nouvel emploi, pour partir à l’aventure ou par amour, cette expérience vous permet de vivre à fond la culture du pays, comme un local. Vous avez là la chance inouïe de relever de nouveaux défis en commençant une nouvelle vie. C’est un sentiment extrêmement gratifiant.  

Inspiré par de nombreux films et livres dévorés au fil des années, ça se peut que vous rêviez de vous installer à l’autre bout du monde. Vous rêvez peut-être de boire un jus de mangue en Amérique latine, découvrir les temples ancestraux du Cambodge, ou assister à un spectacle de flamenco en Espagne. La bonne nouvelle est que vous pouvez tout à fait réaliser votre rêve, si vous vous préparez comme il faut.

Découvrez les cinq conseils à garder en tête avant de sauter le pas et de vous installer à l’étranger :

1. Permis de séjour et visa

La toute première étape est de vous renseigner sur les règlementations pour immigrer dans votre pays de choix. Pour ce faire, vous devez avoir une idée de la durée de votre séjour, puisque cela peut influer sur le type de permis qu’il vous faut.

Si c’est du bénévolat que vous souhaitez faire, c’est tout à fait possible que vous ayez besoin du même type de permis nécessaire à une personne qui souhaite se trouver un emploi. Il est important que vous vous prévoyiez assez de temps avant votre départ pour régler toutes ces démarches administratives.

Il y a certains visas qui vous permettent de séjourner à l’étranger et d’y travailler légalement. À titre d’exemple, les Permis Vacances-Travail permettent aux Canadiens ayant 18 à 35 ans de travailler légalement dans de nombreux pays. Vous trouverez toutes les informations nécessaires à ce sujet sur le site Web d’Expérience internationale Canada.

De plus, gardez en tête que dans certains pays, la bureaucratie est plus lente que dans d’autres, et selon le pays, cela peut même virer au vrai cauchemar. Cela vaut donc toujours la peine que vous vous gardiez assez de marge dans votre échéancier pour recevoir vos papiers avant votre grand départ.  

Il est important de rester patient pendant cette étape. Une fois que vous aurez obtenu votre visa, vous pourrez appeler votre courtier d’assurance voyage pour trouver le meilleur plan de protection pour votre déménagement à l’étranger.  

2. Habitation

Il est vivement recommandé que vous commenciez à rechercher votre logement avant votre date de départ. Cela constitue une grande source de stress pour beaucoup d’expatriés. En réservant un endroit où vous installer ne serait-ce que pour les premiers jours, vous aurez l’esprit beaucoup plus tranquille pendant la préparation de votre voyage. Il peut s’agir tant d’une auberge que d’un hôtel, il suffit d’avoir un pied à terre pour pouvoir poser vos affaires et prendre le temps d’explorer la ville.

Si vos affaires arrivent quelques semaines après votre déménagement, vous pouvez chercher des appartements meublés, ou bien louer ou sous-louer une chambre dans une colocation. Vous aurez ainsi tout ce qu’il vous faut pour vous sentir comme à la maison pendant quelques semaines, le temps de trouver votre propre logement et que vos affaires arrivent. Les forums destinés aux expatriés, tout comme les annonces dans les journaux et les groupes Facebook destinés aux cessions de bail, aux sous-locations et à la recherche d’appartement en général, peuvent aussi vous être d’une grande aide.

Gardez en tête que certains propriétaires peuvent vous demander un dépôt de sécurité avant de signer le bail. Habituellement, cela correspond à un ou à deux loyers. Il est donc important que vous le prévoyiez dans votre budget, ainsi que toute autre dépense liée à votre installation, comme l’achat de draps, de meubles, d’ustensiles de cuisine, etc.

Avant de signer votre bail, assurez-vous également de savoir combien vous allez payer pour l’électricité, l’eau et le wifi, afin de préparer votre budget en conséquence.

3. Coût de la vie à l’étranger

Ce n’est pas tout à fait évident de mettre en place un budget précis avant de vous expatrier. Toutefois, s’il y a une règle à retenir, c’est celle du fond d’urgence. Les experts recommandent toujours d’avoir au moins deux ou trois mois de salaire de côté, pour pouvoir rebondir face à n’importe quel imprévu et couvrir vos dépenses, le temps de recevoir votre première paie. En règle générale, vous devriez avoir au moins 6 000 $ d’épargne pour être tranquille dans votre pays d’accueil.

En fonction de votre logement, les frais de livraison peuvent être assez élevés, en raison de frais supplémentaires que les compagnies aériennes facturent pour les bagages. C’est pourquoi le fret ou le bateau sont de bonnes options pour vous faire livrer vos affaires de façon plus économique (surtout vos affaires non essentielles).  

Il existe plusieurs outils en ligne pour vous aider à avoir une idée du coût de la vie à l’étranger. Par exemple, Numbeo est un site Web qui compare le coût de la vie dans différentes villes, mais aussi des facteurs comme le prix des logements, le trafic, la qualité du système de santé, et le niveau de criminalité et de pollution.

4. Intégration

L’expatriation est un processus qui vous demande d’être patient et flexible pour vous adapter petit à petit à votre nouvelle vie, surtout si vous ne parlez pas la langue locale. Au tout début, c’est possible que vous vous sentiez seul, si vous ne connaissez personne dans votre nouvelle ville. C’est une étape par laquelle de nombreux expatriés passent quand ils changent de pays. Heureusement, il est possible d’atténuer ce sentiment d’isolement grâce en suivant quelques astuces.

Par exemple, vous pouvez commencer à suivre des cours de langue avant d’arriver dans votre pays d’accueil. Cela vous permettra de mieux vous repérer dans votre nouvelle ville. La plupart des pays offrent aussi des cours pour les nouveaux arrivants, ce qui peut vous aider à renforcer vos bases linguistiques ainsi qu’à rencontrer des personnes qui sont dans la même situation que vous.

Le bénévolat est aussi une bonne manière de se faire de nouveaux amis. Vous pouvez choisir une association dont la mission rejoint vos valeurs, et ainsi rencontrer des personnes qui ont des intérêts semblables aux vôtres. Une fois que vous aurez commencé à travailler, vous pouvez aussi inviter vos collègues au restaurant ou à une activité après le travail. Enfin, vous pouvez aussi vous inscrire à une salle de sport, participer à des évènements Couchsurfing ou rejoindre des groupes Facebook destinés aux expatriés. L’important c’est d’être ouvert d’esprit et de profiter de chaque opportunité pour rencontrer de nouvelles personnes !

5. Mesures de sécurité

Peu importe où vous décidez de vous installer, il est important que vous vous sentiez en sécurité. Ce sentiment peut varier d’un pays à l’autre selon plusieurs facteurs, comme la situation politique du pays, les risques de désastres naturels, et le climat. Par exemple, certains pays sont plus propices que d’autres à avoir des inondations, des ouragans, des tremblements de terre, ou encore des éruptions volcaniques. Rendez-vous sur le site web du ministère des Affaires étrangères pour vous renseigner là-dessus. De plus, avant votre départ, pensez à vous procurer une assurance qui vous protège en cas d’imprévus de ce type.

Enfin, assurez-vous de connaître les mesures de sécurité locales, comme par exemple, les quartiers à éviter. Bien entendu, évitez toujours de marcher seul dans la rue quand il fait noir et faites attention à vos objets de valeur. En somme, appliquez les mêmes mesures de sécurité que si vous étiez dans votre pays d’origine. On ne prend jamais trop de précautions !

C’est important de choisir un pays d’expatriation dans lequel vous vous sentirez à l’aise en tout temps, pour pouvoir en profiter pleinement.

Si l’expatriation est dans votre liste de choses à faire au moins une fois dans la vie, n’hésitez pas à rassembler tout votre courage et à vous lancer. Il suffit d’organiser votre déménagement, de réserver votre vol, de demander votre visa et de vous procurer une assurance voyage avant votre départ. Aucun obstacle n’est assez grand pour vous empêcher de vivre cette belle expérience. Après tout, si cela ne se passe pas comme vous le souhaitiez, il suffit de réserver un billet d’avion pour retourner à la maison.